Sillogomanie

Le débarras contre l’accumulation compulsive

L’accumulateur compulsif a tendance à conserver à peu près tout ce qui constitue sa vie : courriers, meubles inutilisables, paquets vides et même les déchets. Cette maladie d’entasser les choses envahit l’espace vital de l’accumulateur compulsif et cette situation peut s’avérer nocive pour sa santé émotionnelle et physique. La maison de l’accumulateur compulsif devient rapidement impraticable et il faut agir vite pour désencombrer l’environnement de la personne atteinte du syndrome de Diogène. Car en plus de la santé de la personne qui souffre de cette maladie d’entasser les choses, il s’agit de limiter tout risque d’incendie ou de dégâts graves.

DÉBARRAS VALORISATION remédie avec vous à ces situations complexes. Mais alors, en cas de syndrome de Diogène, que faire ?

Le syndrome de Diogène peut être surprenant.

Il est donc impératif de connaître ce sujet pour intervenir. De plus, le travail de débarras est très important et nécessite des moyens matériels conséquents. Nos équipes de professionnels interviennent avec beaucoup d’humanité et de professionnalisme chez tout accumulateur compulsif souffrant de cette maladie d’entasser les choses. DÉBARRAS VALORISATION met tout en œuvre pour établir un climat de confiance avec l’accumulateur compulsif. Face au syndrome de Diogène, nous savons que faire et comment nous y prendre pour débarrasser, sans traumatiser l’accumulateur compulsif.

Que ce soient des outils, du matériel encombrant, du mobilier, des courriers laissés là depuis des années, nous saurons trier, recycler et jeter chaque objet qui se trouve dans la maison de la personne qui souffre de cette maladie d’entasser des choses, dans l’objectif de lui restituer son espace de vie. DÉBARRAS VALORISATION est le spécialiste du désencombrement, surtout si ce dernier devient un problème. Parce que face au syndrome de Diogène, que faire de mieux si ce n’est se débarrasser de tout ce qui empêche l’accumulateur compulsif de profiter de son espace, mais qui nuit aussi à sa santé? La maladie d’entasser les choses n’est pas une fatalité et pour vous y aider à y remédier, nous avons la solution.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Nullam ante. fringilla tempus consequat. neque.